RSS

500 000 citoyens de plus ont dû renoncer à une complémentaire santé

03/10/2014


Le 30 septembre, le président de la Mutualité, Etienne Caniard, a tenu une conférence de presse pour alerter sur la dégradation de l'accès aux soins des Français. La Mutualité Française demande une baisse des taxes qui pèsent sur les contrats santé ainsi que la généralisation du système du tiers payant.

Des ménages qui se privent de complémentaire santé
Pour la première fois en France depuis 2000, l'accès à la complémentaire santé recule : : 3,3 millions de personnes en sont privées soit 500 000 de plus qu'en 2010.

Trop de taxes
Les taxes qui pèsent sur les complémentaires santé sont passées de 1,75% en 2005 à 13,27% en 2012. Ces taxes ont un impact direct sur le coût des complémentaires santé et donc sur le pouvoir d'achat des ménages. La Mutualité propose ainsi de faire baisser la taxe sur les contrats solidaires et responsables de 7 à 5% dans un premier temps.

Pour une généralisation du tiers payant
Chaque année, les mutuelles évitent à leurs adhérents d'avancer 6,8 milliards d'euros grâce au tiers payant qu'elles ont mis en place avec plus de 90 000 professionnels de santé. Si le tiers payant était généralisé aux consultations et aux actes des médecins, les mutuelles et les autres organismes complémentaires pourraient éviter aux patients d'avancer 11,2 milliards d'euros de frais de soins par an soit 4,4 milliards d'euros supplémentaires. C'est la raison pour laquelle la Mutualité est favorable à la généralisation du tiers payant, prévue dans le projet de santé. Elle observera toutefois la plus grande vigilance sur les conditions de mise en oeuvre et s'opposera à tout dispositif risquant de dégrader l'accès aux soins.

Contenus contextuels

Sans mutuelle, la santé devient hors de prix

LE CONVENTIONNEMENT AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTE

Contenus transverses

Trouver

Rencontres santé

DES REPONSES FIABLES A VOS QUESTIONS DE SANTE

Le site de la Mutualité Française | Plan du site | Mentions Légales